30 avril 2007

Des nouvelles de Second Life

Je suis surpris que Michel Leblanc n'en parle pas: il y a des bonnes nouvelles au sujet de Second Life! Mais aussi des moins bonnes.

Je vois qu'il est plutôt en train de se «chicaner» avec Fabien Deglise (de Devoir, ici) et Alain Brunet (de La Presse, ici).

Les bonnes nouvelles donc:
Gartner Says 80 Percent of Active Internet Users Will Have A "Second Life" in the Virtual World by the End of 2011: "By the end of 2011, 80 percent of active Internet users (and Fortune 500 enterprises) will have a “second life”, but not necessarily in Second Life, according to Gartner, Inc."
Mais:
There are many new entrants, whose stability and scalability are not yet established. (...) Gartner recommends that enterprises should experiment with virtual worlds, but not plan massive projects, and look for community benefits rather than commerce.

Finalement, ce ne sont peut-être pas de si bonnes nouvelles que ça pour Second Life. Pour le web 3D, oui. Pour Second Life, pas sûr.

Les (sûrement) moins bonnes:
InformationWeek Shutting Down Its Second Life Office: "InformationWeek shut down its office in Second Life. We're still committed to Second Life coverage. I'm still spending a couple of hours a day in Second Life. I'm still writing lots of blogs and articles out of SL. But the office just wasn't doing anything for us, so we gave it the ax."
Oups.

4 commentaires:

Stéphane Bayle a dit...

L'annonce du Gartner me gène quelque peut dans la mesure où l'institut ne donne aucune indication quant à la méthodologie employée pour arriver à ce résultat. Pourquoi 80% plutôt que 70%, pourquoi 2011 plutôt que 2012 ? Mystère.

Concernant InformationWeek vous oubliez d'indiquer les bonnes raisons qui poussent le magazine à fermer leur bureau dans Second Life. La raison n'est pas liée à l'inadaptation de cet univers virtuel, Mitch Wagner explique simplement qu'InformationWeek n'a PAS BESOIN d'un tel bureau. En effet InformationWeek ne vend rien et n'héberge pas d'évènements.

La présence du magazine continue sous la forme de rencontres avec les résidents de Second Life en profitant des lieux existants.

Tout ceci est tout simplement du bon sens et indique qu'une entreprise peut avoir une présence intelligente dans Second Life sans rien construire. C'est donc au contraire une excellente nouvelle pour les responsables qui se posent des questions sur la bonne façon d'aborder une implantation dans Second Life. Mitch Wagner rappelle également que le plus important est avant tout la présence humaine et non pas les constructions.

Michel Leblanc a dit...

Marc, marc, marc…
Ta vue se brouille-t-elle lorsque je parle positivement de Second Life? La news de Gartner de mercredi dernier est ici http://www.michelleblanc.com/2007/04/25/citation-du-moment/

Marc Snyder a dit...

Stéphane,

J'ai très bien lu les raisons d'InformationWeek.

C'est d'ailleurs ce que je m'égosille (virtuellement) à dire: les entreprises n'ont pas besoin d'un tel bureau.

Merci d'appuyer mon point.

MS

Marc Snyder a dit...

Michel,

Sérieusement, je ne me souvenais pas de ton commentaire. Je remarque que le mot like est le mot-clé dans la phrase que tu cites ;-)

MS