5 avril 2007

Agences de relations publiques québécoises et blogues

Il y a un an et demi, Martin Lessard nous pointait vers un billet d'un blogueur américain qui avait analysé les sites Internet de 51 agences de relations publiques pour voir s'il contenaient le mot "blog". Résultat: 13 sur 51.

Je me suis toujours dit que je tenterais une expérience similaire ici.

Je suis parti de la liste des agences répertoriées par Infopresse dans son Guide des entreprises de services en communication 2007. Les mots-clés recherchés étaient: blogue, blogues et blogosphère. Je ne regardais que les activités québécoises (des entreprises pancanadienne ou internationales) et les volets "relations publiques" des entreprises intégrées (comportant d'autres disciplines des communications).

Et les résultats sont lamentables:
  • AGC Communications: Aucune mention.
  • Alizé Communications: Aucune mention.
  • Annexe Communications: Aucune mention.
  • Axiome Cabinet d'experts-conseils en communication: Aucune mention.
  • Capital-Image: Aucune mention.
  • Casacom: Aucune mention.
  • Coefficience: Aucune mention.
  • Cohn & Wolfe: Aucune mention (en français).
  • Communications André Bouthillier: Aucune mention.
  • Communications Bicom: Aucune mention.
  • Communications Hélène Bouchard: Aucune mention.
  • Communications Meca/ Meca Médicomm: Aucune mention.
  • Contractuelle communicateurs-conseils: Aucune mention.
  • Direction Communications Stratégiques: Aucune mention.
  • Edelman Relations Publiques: Aucune mention (en français).
  • Enigma communications: Aucune mention.
  • Enzyme Communication Marketing: Aucune mention.
  • Fleishman-Hillard Communications Internationales: Aucune mention (en français). David Jones, Ed Lee et Julia Stein devrait parler à leurs collègues montréalais.
  • GA et Associés: Aucune mention.
  • GGA Communications: Aucune mention.
  • Gilles Trudeau Communications: Aucune mention.
  • Global Communication Marketing: Aucune mention.
  • High Road Communications: Aucune mention (en français).
  • HKDP Communications et affaires publiques: Aucune mention.
  • Le Cabinet de relations publiques National: Aucune mention.
  • Marcon-DDM: Aucune mention.
  • Massy-Forget relations publiques: Aucune mention.
  • Morin Relations Publiques: Aucune mention.
  • Multidées Communication: Aucune mention.
  • Octane: Aucune mention.
  • Optimum - Relations Publiques: Aucune mention.
  • PR Communications: Le site ne fonctionne pas.
  • Sciencetech: Aucune mention.
  • Slam management: Aucune mention.
Après les avoir tous visités, je suis éberlué par la pauvreté des sites. Même si, au début, je voulais juste savoir s'ils mentionnaient l'un ou l'autre des trois mots-clés spécifiés, je ne peux pas me retenir de passer quelques commentaires. C'est triste à pleurer:
  • Une très grande majorité de sites sans engins de recherche.
  • Une majorité de sites en flash.
  • Une très grande majorité de sites sans possibilité de s'abonner aux nouvelles de l'entreprise.
  • Une très grande majorité de sites sans "salles de presse".
  • Aucune mention d'un contact média principal.
  • Une très grande majorité de sites sans fil RSS (une exception).
  • Aucun blogue corporatif.
Soulignons que certaines de ces agences ont été des employeurs, des fournisseurs ou des clients dans le passé. Soulignons aussi que aucune mention signifie que je n'ai pas trouvé de mention: comme la plupart des sites consultés ne contiennent pas d'engin de recherche, il se peut que j'en aie manqué. Il me fera plaisir de corriger s'il y a lieu.

6 commentaires:

Martin Lessard a dit...

J'ai comme l'impression que ce n'est peut-être pas conjoncturel (le Québec n'est pas "en retard"), mais structurel (le Québec n'a pas "un besoin" criant d'utiliser ce canal).

La petitesse du marché, la cohésion sociale et une prédominance de PME donnent peu de raison de prendre le micro pour parler à des gens qui sont, sommes toutes, assez près et familier, d'une façon si peu habituelle.

Au fond, il s'agit de démontrer qu'il y a une blogosphère ayant une grosseur suffisamment critique pour renverser la tendance.

Michelle Sullivan a dit...

Nous nous retrouvons sur la même longueur d'ondes, Marc. Mercredi, j'ai lancé un mini-sondage très informel et pas du tout scientifique dans mon réseau professionnel, question de tâter le poulx de la communauté un tout petit peu. Les premiers commentaires en disent déjà long. J'en ferai l'analyse dans mon carnet au courant de la semaine prochaine. À suivre.

Heri a dit...

je pense qu'on a là les agences de com traditionnelles. il y a d'autres 'agences' moins connues, plus petites, et qui ont des blogs à montréal. J'ai un ami qui blogue pour des compagnies aux US. Et je connais d'autres bloggeurs qui ne sont pas au courant de yulblog, yulbiz et toutes ces initiatives.

aussi, dans une certaine mesure, vous devenez aussi une agence de communication. reflexion à suivre.

au-delà de tout ca, je pense que c'est pas la peine de les critiquer, il faut juste voir ca comme une opportunité de s'imposer. on prendra des mois pour les convaincre de suivre la vague, autant innover de son côté.

Marc Snyder a dit...

@Martin:
Peut-être que la petitesse du marché est plutôt un avantage qu'un désavantage? Peut-être que le fait que l'on fasse (surtout) les choses en français en est aussi un?

Me semble que si j'avais un client qui, de son bureau new-yorkais ou torontois, voulait se lancer, j'y verrais un avantage.

@Michelle:
J'ai hâte de voir ça.

@Heri:
Absolument, il y a plusieurs communicateurs qui bloguent. Non seulement, je ne le nie pas, j'en ai déjà fait un recensement (Note to self: mettre à jour la liste.) C'est juste que j'ai voulu partir d'une liste "officielle". Ça aurait pu être autre chose.

Quant à la question de les "critiquer", c'était plus de la déception qu'autre chose. J'hésite entre vouloir qu'on soit plus nombreux et me dire que je suis aussi bien d'en profiter ;-)

Inside PR a dit...
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
Dave Jones a dit...

This is kind of shocking. In defence of FH Montreal...it's a small office, but I'm convinced that we'll get someone blogging there in the future.

I have no doubt we'll see someone from National or H&K getting in on the bloggin game very soon, but you'd think a smaller shop similar to Thornley Fallis in Toronto would be nimble enough to beat the big guys to the punch.