3 mars 2006

Franco Nuovo démontre qu'il n'a rien compris

En concluant sa chronique de ce matin par Pourquoi pas juste "courrieler"?, le chroniqueur du Journal de Montréal, Franco Nuovo nous prouve qu'il n'a rien compris de ce que Sylvain Carle lui a écrit.

Reprenons. Franco se demande, il y a quelques jours, les blogues quossa donne?. Il semblerait qu'un de ses patrons lui ait proposé de suivre l'exemple de son collègue Pat Lagacé.

Sylvain lui réponds.

Alors, pour répondre à la nouvelle question de Franco, Pourquoi pas juste "courrieler"?:
  1. Parce que le courriel se fait en privé; le blogue, c'est en public.
  2. Parce que le courriel est susceptible d'être pris dans filtre à spam.
  3. Parce que le courriel est (pour moi) une intrusion: il me rejoint (peut-être) à un moment où je ne veux pas être rejoint. Le blogue, que je le visite ou que je sois abonné à son fil RSS, je le consomme à ma convenance.
  4. Parce que le contenu des blogues peut être trouvé via Google, pas le contenu de courriel.
Est-ce suffisant Franco?

Par ailleurs, faudrait que tu saches qu'il y a aussi des gens qui tiennent des blogues qui ne sont du type journal intime.
On en dit, des choses à propos des blogues. Le premier lieu commun, c'est qu'il s'agit d'un journal intime.
En fait, si tant est que c'est un lieu commun, c'en est un qui est véhiculé par les médias traditionnels.

Je n'écris rien d'intime ici. Je ne parle même pas de mes clients. Je pense, le plus humblement possible, que je contribue à faire en sorte que les gens de communications, ici et ailleurs, voient que cette plate-forme peut être une flèche de plus dans notre carquois. Tout simplement.

Mise à jour: la deuxième chronique est ici.

Publier un commentaire