15 février 2007

Les vraies statistiques de Second Life

Les plus récentes statistiques au sujet de Second Life ont été publiée récemment et je remarque que l'ami Michel Leblanc a omis de discourir sur le sujet. Pourtant, Michel disait récemment "être excité à propos de (son) chouchou du Web."

Comme je l'ai dit à Michel, je suis extrêmement dubitatif sur le sujet de Second Life. Je vois maintenant que j'avais raison de l'être. Les plus récentes statistiques émises par Second Life (on les trouve dans ce billet intitulé pompeusement State of the Virtual World – Key Metrics, January 2007) me donnent raison.

C'est peut-être pour cette raison que l'apôtre de Second Life #1 au Québec a oublié d'en parler.

La conclusion, c'est que seulement un peu plus de 200 000 personnes utilisent régulièrement Second Life.

Voici comment on arrive à cette conclusion. Second Life affirme avoir 3,6 millions de residents. On trouve ce chiffre sur leur page d'accueil.

Faites attention! Un "résidant" n'est pas un utilisateur. Ailleurs, on définit un résidant comme suit:
A Resident is a uniquely named avatar with the right to log into Second Life, trade Linden Dollars and visit the Community pages).
En clair, un utilisateur peut représenter plusieurs "résidants". Combien exactement? Information trée des plus récentes statistiques (voir lien ci-haut), on apprend que:
Unique users represent approximately 63% of Total Residents.
Donc, on en conclue que 2,3 millions de personnes se sont inscrites pour le service une fois dans leur vie (je suis du nombre). Une fois chacun? Plus d'une fois chacun? On ne le sait pas.

Mais on a maintenant un chiffre approximatif pour le nombre d'utilisateurs: un peu plus de 2 millions.

Maintenant, ces utilisateurs sont-ils tous comme moi? Je me suis inscrit un jour, j'ai essayé, je n'ai pas aimé, je n'y retourne jamais. Sûrement que je ne suis pas le seul?

En effet! On apprend dans ce billet signé par l'un des fondateurs de Second Life que:
Approximately 10% of unique users have logged in for 40 hours or more.
Ahhhhh... Approximativement un peu plus de 200 000 personnes ont utilisé Second Life pendant plus que 40 heures. Donc, pas grand monde; ça remet les choses en perspective.

C'est incroyable qu'une aussi petite patente ait reçu autant de couverture média. Ça démontre bien que quand on a des utilisateurs passionnés (même s'ils sont peu nombreux), on peut vendre n'importe quoi.

8 commentaires:

Michel Leblanc a dit...

Cher Marc,

Merci de croire que je suis l'apôtre de Second Life #1 au Québec. C’est flatteur. Maintenant pourquoi j n’ai pas parlé de stats? Pas eu le temps et dans le fond, les stats ne représentent pas ce qu’est Second life pas plus que les stats représentent ce qu’est les blogues. Au fait, combien y a-t’il de blogues et combien de ces blogues n’ont qu’une entrée? On s’en fout, un peu tu en conviendras. Second Life est intéressant parce qu’il est le terreau d’expérimentation du Web de demain. Là est son intérêt. Il ne demeurera pas seul longtemps et il n’atteindra peut-être pas les sphères de World of Worldcraft mais l’expérimentation 3D qui y a court est fascinante et remodèle tout ce que nous faisons présentement sur le Web, mais en 3D. C’est donc une expérimentation passionnante à laquelle je suis heureux d’assister et de prendre part. Voilà.

By the way, j’ai plus de 40 heures d’utilisations dans SL et je ne suis pas encore résident!

Stéphane a dit...

Ça me fait penser étrangement aux sites de rencontres. Ils affirment avoir des millions de membres, mais en réalité, une poignée sont actifs.

Mais j'en conviens, dire « nous avons un million de membres pami lesquels, seuls 150 vous répondront... peut-être! » n'est pas très vendeur! :)

Zelaurent a dit...

@Stéphane: Penses tu que Michel va sur SL pour faire des rencontres ? Mais de quel type ? Attention, ça sent la rumeur ;)

Anonyme a dit...

les chiffres ne sont pas importants car ils augmentent de manière exponentielle tous les mois !
le fond du débat est la nature de ce jeu et des potentialités inoues qu'il permet .
ANDREA

Gots a dit...

Hum! je demeure très prudent et très sceptique sur le potentiel de second life. Je crois que les statistiques de Marc parlent d'elles-mêmes et que seulement une poignée de "geek" fréquente ce site plus que 40 heures. Je reste à l'affût, mais je ne recommande pas à mes clients d'investir sur cette plateforme pour le moment. Nous avons fait une étude pour le compte de MGM Grand et les montants étaient faramineux. Trop pour être pertinent dans le mixte marketing. Sachez qu’il ne s’agit pas seulement de créer un endroit. Il faut la faire vivre constamment et ça coûte de vrais dollars...pas des Linden!

Tristao a dit...

Je serais plutôt de l'avis de Michel. Je ne crois pas que le nombre d'utilisateurs estimés change la nature innovante de SL. Si des choses importantes ou notables s'y passent, peu importe, le nombre. Du moins, c'est mon avis.
Un exemple, lorsqu'un propos antisémite est tenu sur SL (ce que j'ai rapporté sur mon blog), est-ce moins grave, moins important, que si ce propos est tenu à la radio, sur un site web ou à la tv ? Je ne le crois pas.
Je pense que SL est un média comme un autre. :)

David a dit...

Je compare le billet de Marc a des commentaires il y 10 ans quand certains parlaient de l'avenir incertain du WEB et d'internet (rappellez vous d'internet en 1997 avec les modems Olitec 56k!)
Beaucoup a cette epoque ont abandonn� et sont aujourd'hui 'has been'

C'est le meme sh�ma pour SL...Il faut savoir prendre le train en marche, meme si le train n'a pas encore d�marr�...


CaptainD

Anonyme a dit...

Comme prévu, 2 ans après les derniers commentaires: Second Life, non content de produire des avatars consommant chacun autant que 2 algériens (voir 20minutes.fr), est complètement OUT (OUF!)

Pepe de Bienvenida