7 mars 2007

Des nouvelles de Second Life

En trois mots: ça va mal.
  • Fred Cavazza, une des inspirations de Michel Leblanc, ne crois plus en Second Life (il cite un de mes billets sur le sujet). Michel répond. Je dois dire que Michel m'a fait rire lorsqu'il écrit:
    À mon point de vue, le plus gros problème de Second Life est son nom lui-même.
    Sérieusement, j'ai ri à voix haute. Second Life a vraiment beaucoup de problèmes. Son nom est, dans l'ordre des choses, un problème mineur.
  • La revue Baseline se fend d'un article qui reprend certains des arguments de Fred sur le plan économique et en ajoute de nouveaux.
  • The Register fait de même. et révèle que:
    In March 2006, Linden Lab used some of an $11m additional investment from VC firms, and from Amazon's Jeff Bezos, eBay's Pierre Omidyar, and the Open Source Foundation's Mitch Kapor, to hire a professional agency, Flashpoint PR.
    Basée à San Francisco, Flashpoint (que je ne connais pas et avec qui je n'ai pas de relation professionnelle) est désormais mon agence fétiche: autant de couverture médiatique qui repose sur autant de vent, ça doit être un nouveau record mondial.
Publier un commentaire