14 mars 2007

Débat des chefs: d'autres verdicts

Michel C. Auger: L'or à Dumont, l'argent à Boisclair
Il n’y a que deux marches sur le podium de ce débat. La médaille d’or va à Mario Dumont qui fut, malgré quelques difficultés, le plus efficace autant pour expliquer ses positions que pour attaquer ses adversaires. L’argent va à André Boisclair, qui a fait mieux que prévu et qui a obtenu sa deuxième chance de faire une première impression.
Vincent Marissal: Mario en feu, Charest éteint
Si la norme d'évaluation d'un débat des chefs est de savoir, comme on dit en jargon sportif, qui voulait le plus hier soir, alors c'est clairement Mario Dumont qui a gagné.
Michel David: Avantage au PQ
André Boisclair a démontré hier soir qu'il était trop tôt pour l'enterrer. Alors que plusieurs le tenaient pour une quantité négligeable, le chef du PQ a dominé le débat.
Yves Chartrand: Jean Charest en a arraché (c'est grâce à la version "papier" du Journal de Montréal que je sais que c'est lui, la version web n'est pas signée)
Les Québécois ont assisté hier soir à un débat des chefs excitant, comme on n’en avait pas vu depuis longtemps. Aucun chef n’en est sorti en remportant la palme mais s’il fallait nommer un perdant, ce serait Jean Charest, qui s’est constamment maintenu sur la défensive.
Mais surtout, le verdict des électeurs/téléspectateurs:

Léger Marketing: Les chefs coude à coude
Même si Jean Charest semble l’emporter avec 32 % des électeurs qui le disent vainqueur, la marge d’erreur de plus ou moins 2,7 % de l’étude force le président de Léger Marketing, Jean-Marc Léger, à parler d’un match nul.
André Boisclair n’arrive deuxième que par 1 % (31 %), tandis que Mario Dumont n’est que 4 % derrière, à 28 %.
CROP: Les auditeurs ont préféré Dumont
C’est le chef de l’Action démocratique du Québec, Mario Dumont, qui a offert la meilleure performance lors du débat d’hier soir, si l’on se fie aux résultats d’un sondage CROP—La Presse—Le Soleil réalisé en fin de soirée.

En effet, 42 % des sondés ont estimé « excellente » ou « très bonne » la performance de M. Dumont, contre 29 % pour le premier ministre sortant, Jean Charest, et 27 % pour le leader péquiste André Boisclair.

La prestation de ce dernier fut jugée « médiocre » par 18 % des gens interrogés, soit 8 points de plus que pour M. Charest et 13 de plus que M. Dumont.

À la question de savoir « lequel des trois chefs a été le plus convaincant », c’est encore le chef adéquiste qui est arrivé premier, récoltant 41 % des réponses positives. MM. Charest et Boisclair suivent, avec 30 % et 21 % respectivement.
Un autre texte au sujet du CROP dans La Presse cette fois: Dumont s’est montré convaincant
Mario Dumont a réussi à tourner à son avantage le débat télévisé d’hier soir, tandis qu’André Boisclair a été jugé le plus sévèrement, selon un sondage éclair effectué à l’issue des deux heures de confrontation.

Quarante-deux pour cent des répondants estiment que le chef de l’Action démocratique a eu une excellente ou une très bonne performance. Une proportion semblable, soit 41 % des participants, estiment qu’il a été le plus convaincant des trois chefs. (...)

Près de quatre répondants sur 10 affirment que leur opinion de l’ADQ s’est améliorée à la lumière du débat. Seulement 14 % des répondants ont amélioré leur perception du PLQ et 23 % ont maintenant une meilleure image du PQ.
Mise à jour: Don MacPherson dans The Gazette: Dumont skates to a win
(...) on the whole, it was Dumont who appeared to make the most of last night's opportunity to speak directly to Quebecers, and Boisclair the least. And Charest was not able to live up to the reputation as a debater he acquired when he didn't have to defend his government's record.

As it was hockey night, the three stars of the game I watched were, in order: 1) Mario Dumont; 2) Jean Charest; 3) Andre Boisclair.

Publier un commentaire