16 février 2007

L'effet des blogues sur la campagne électorale québécoise

La question que je me fais le plus poser ces jours-ci est "Est-ce que les blogues auront un effet important sur la campagne électorale québécoise?"

Franchement (et malheureusement), je crois que la réponse est encore "non".

Un effet? Oui. Un effet important? Non. Pas encore.

Il y deux ou trois choses qui doivent se produire avant que la réponse ne devienne oui.
  1. Les blogues doivent gagner en crédibilité auprès des journalistes des médias traditionnels. Pour l'instant, les blogues sont encore perçus comme une curiosité par la majorité des journalistes.
  2. Les blogueurs partisans doivent créer des hyperliens entre eux et s'ajouter à leurs "blogrolls" respectifs. Il faut qu'ils se créent une masse critique.
  3. Un blogue politique (partisan ou non) doit sortir un "scoop", une exclusivité. Quelque chose d'assez intéressant pour que d'autres blogues reprenne l'histoire et que cette histoire se retrouve dans les médias traditionnels (en espérant que les médias traditionnels donnent le crédit au blogue).
  4. Ce serait utile (mais non nécessaire) que les partis politiques commencent à courtiser les blogues. Parmi les choses qui pourraient être faites, mentionnons leur faire parvenir de l'information privilégiée, leur donner accès à des candidats, etc.
Je suis optimiste. De plus en plus, les blogues vont avoir de l'influence et un effet sur les élections. Je crois bien que cette élection est la dernière fois que je me fais poser cette question. Lors de la prochaine (en 2011, à moins d'un gouvernement minoritaire), la cause aura été entendue. Les blogues auront un effet important.
Publier un commentaire