22 février 2007

La journée d'un chef de parti en campagne électorale

Je suis cité dans cet article portant sur le fait que la journée d'un chef de parti est programmée au quart de tour pendant la campagne électorale. C'est intitulé Rien n'est jamais laissé au hasard et j'y dit notamment:
«L’objectif ultime, c’est d’imposer l’ordre du jour médiatique du parti en livrant un message sans faute. Au moindre glissement, les médias capitaliseront là-dessus et imposeront leur propre agenda», ajoute M. Snyder.
Mon ex-collègue et néanmoins ami Louis Aucoin est aussi cité.

Je souligne que l'auteur de l'article, Tristan Péloquin, aura un blogue pendant la campagne électorale.

D'ailleurs, j'ai un billet en rédaction sur le fait que je prévois que les médias traditionnels effectueront un excellent virage vers les blogues et les médias sociaux pendant cette campagne.

Je vois des choses intéressantes se profiler chez Cyberpresse, chez Canoë et ailleurs. Qu'en pensez-vous?

1 commentaire:

Stéphane Z. a dit...

virage oui, excellent... je ne sais pas. De toutes manières, je fais parti des indécrottables blogueurs qui considère que des blogues qui viennent des gros médias peuvent difficilement tirer pleinement profit de cet outil du fait de la meute assoiffée qui se précipite dessus rendant ainsi impossible tout échange intéressant. Les blogues de cyberpresse l'ont assez bien montré à mon gout et ça semble un exercice frustrant autant pour les auteurs (qui voient les abrutis s'entredéchirer sur des détails) que pour blogueurs habitués à l'outil.

Après, en terme de communication et de fréquentation, ce sera surement très suivi et donc un succès...