7 octobre 2006

Relations publiques et développement durable

Plus tôt cette semaine, Christian Aubry participait (je présume) au colloque Développement durable et communications organisé par la Chaire de relations publiques de l'UQAM. Il nous apprend dans son billet que quatre associations de communicateurs et professionnels québécois en relations publiques avaient signé une déclaration solennelle en faveur du développement durable.

Excellente initiative mais... considérant que mon employeur est membre de l'une de ces associations et que j'ai appris ça par le billet de Christian, je m'interroge sur l'effet (le peu d'effet, en fait) que cette déclaration va avoir.

En passant, je remarque que, des trois associations qui ont un site web, aucune ne mentionne cette déclaration dans sa section "nouvelles".
  • L'Association des communicateurs municipaux du Québec n'a même pas de site;
  • L'Alliance des cabinets de relations publiques ne semble pas avoir émis de communiqué de presse depuis juin 2006;
  • L’Association Internationale des Professionnels de la Communication n'a pas émis de communiqué depuis bientôt 18 mois (!);
  • Le dernier communiqué de la Société québécoise des professionnels en relations publiques parle de son cocktail de la rentrée et de son changement de nom.
J'espère bien me tromper mais...

5 commentaires:

Christian Aubry a dit...

Retour à l'envoyeur ;->

Marc Snyder a dit...

J'ai re-répondu à Christian ici.

Christian Aubry a dit...

Et mopi je fais carrément du cross-posting. Tout ça est du Creative Commons :))))
--
Sur tous ces points, tu as très certainement raison, Marc, mais je laisse aux spécialistes des relations publiques (ce que je ne suis pas) et aux membres des associations concernées le soin d’en tirer leurs propres conclusions à l’interne.

Par ailleurs, rien ne nous empêche de donner nous-mêmes du sens à cette prise de position et de la promouvoir comme telle, non pas en négatif. C’est l’avantage de la « nouvelle nouvelle économie de l’information », pour reprendre la formule de Joël de Rosnay (Introduction, 6ème paragraphe), d’être bottom->up et non l’inverse. Profitons-en !

Loi sur le développement durable. Colloque sur le développement durable et les communications. Signature timide mais solennelle d’une déclaration : même si c’est lent, on est sur la bonne voie. Poussons vers l’avant de toutes nos forces et parions que la vitesse augmentera rapidement.

Marc Snyder a dit...

Faire la promotion de l'initiative, pas de problème. Je te souligne que les deux qualificatifs que j'utilise pour la décrire sont bonne et excellente.

Cela étant dit, ce n'est pas mon initiative, c'est la leur. Il me semble qu'ils pourraient (et devraient) faire mieux.

public relations a dit...

Very interesting post if you are looking for public relations information check out my website!