29 mai 2007

Du pouvoir des blogues

Je me souviens il y a quelques années que les gens me disaient que les blogues étaient essentiellement écrit par des ados ou encore des gens qui n'avaient pas de vie. Ça ne pouvait donc pas avoir d'effet. Ces critiques sont encore présentes (bien que plus rares).

Cette nouvelle infirme ces deux critiques (une fois pour toutes, j'espère).

C'est l'histoire d'Engadget qui a annoncé (érronément) la semaine dernière que Apple retardait le iPhone et Leopard. Engadget s'est depuis rétracté.

Voici ce que ça a fait à la valeur du titre de Apple:



Engadget a publié son billet à 11h49. Quelques minutes plus tard, le titre chute passant de 107,89$ à 103,42$ en tout juste six minutes (11:56 - 12:02). La valeur d'Apple a diminué de 4 milliards de dollars en 6 minutes sur la base d'un billet, sur un blogue.

"Pas d'effet", qu'ils disaient?

3 commentaires:

Folliculaire a dit...

Il dit False alarm, mais risque-t-il des poursuites ce mec? Comment est-ce qu'un blogue en quelques minutes peut influencer la bourse? Sommes-nous si surveillé?

Marc Snyder a dit...

Bonjour,

Je ne peux pas répondre à la première question. Il faudrait parler à un(e) avocat(e).

Pour la deuxième, il faut comprendre que Engadget détient la première place dans le classement de Technorati. C'est probablement le blogue le plus important dans la catégorie des produits techno.

MS

Natalie Gauthier a dit...

Après une recherche rapide de la jurisprudence, je n'ai pu constater aucune situation similaire. Cependant, mes propos auraient intérêt à être validés par un membre en régle du Barreau (spécialisé dans ce domaine), n'étant étudiante qu'en droit. Ceci étant dit, il faut évaluer la nature du dommage et la responsabilité. À première vue, l'infomation est erronnée et n'est pas appuyée d'aucune source valable. De plus, la compagnie a perdu énormément d'argent suite aux propos diffamatoires atteignant sa réputation. Les dommages qu'auront subis les actionnaires devront être évalués notamment sur cet angle. Notamment l'intention, l'étendue de la diffusion, la permanence des dommages. Aussi, il faut également comprendre qu'il y a eu rétractation, mitigeant les dommages et la rapidité de la rétraction limite les possibilités de poursuite Et finalement, il faut comprendre qu'on ne peut pas publier n'importe quoi sur n'importe qui sans aucune source et surtout sans qu'il y ait des conséquences.

À suivre.