15 novembre 2010

Assez particulier

Bon, il semblerait qu'on soit une démocratie après tout...

Steve Brosseau et Anthony Leclerc du Mouvement citoyen nation du Québec (oui, c'est un peu pompeux comme nom) ont réussi à traverser toutes les règles pour faire mettre en ligne une pétition demandant la démission du premier ministre Charest... sur le site de l'Assemblée nationale.

Voyez vous-même!


Mise à jour: On m'a envoyé ce que les signataires reçoivent après avoir signé la pétition. C'est assez ironique.
Publier un commentaire