24 novembre 2010

Si l'information est une commodité, la compréhension a de la valeur

Après Martin Lessard qui confirme la "commodité" de l'information (selon Pierre-Noël Giraud, qui enseigne le cours Économie industrielle des commodités à l'Université de Paris-Dauphine, "un produit devient une commodité quand a disparu, par des élaborations successives, toute différence qualitative issue de son origine naturelle"), voici que Richard Stengel (Managing editor de la revue Time) déclare dans (je crois) la prochaine édition de la revue:
In our networked world, nothing ever goes away, but nothing seems to last very long either. ... Information these days is a commodity; understanding is scarce.


Voilà!

(Source: politico.com)
Publier un commentaire