29 novembre 2006

Michael Ignatieff sera élu chef du PLC

C'est une prédiction. Pas un souhait. Qui est-ce que je souhaite? M'en fous.

Michel-C. Auger a écrit:
Non. N’essayez même pas. Il n’en est pas question. Je ne suis pas plus fou que les autres et je ne ferai donc aucune prédiction sur l’issue du vote pour le choix du prochain chef libéral. Pour la simple raison pour beaucoup trop d’éléments nous manquent pour faire une prédiction qui se tienne.
De toute évidence, je suis plus fou que lui. J'adhère à la Première Loi de Wells qui dit que:
For any given set of circumstances, Canadian politics tends toward the least exciting possible outcome.
En clair, des surprises, il n'y en a pas. Celui qui est en avant, quand le congrès commence, gagne à la fin.

En passant, je lis présentement le récent livre de Wells, Right Side Up. Très bon.

3 commentaires:

Philippe Martin a dit...

Je dois dire que je partage la même analyse. Plus on est de fous !!

brem a dit...

Le problème c'est que je suis pas certain que cette loi là n'a pas d'exceptions.

Si tous les autres délégués se disent "Anybody but Ignatieff", alors ça peut fourrer pas mal ta prédiction.

On verra ben!

Michel D. a dit...

On échangera bientôt alors. Je suis à terminer celui de "Big Eddy" Goldenberg qui est pas mal du tout.