12 mars 2012

L'agonie commerciale du Plateau

Le lead de la chronique d'Yves Boisvert de ce matin serait drôle, si ce n'était pas aussi triste:
Quand il neige trop, le Plateau arrête de déneiger pour économiser. Quand il neige moins, le Plateau arrête de déneiger pour économiser.
Et je sais que les adeptes de Projet Montréal vont invoquer que «c'est la faute de l'ancienne administration» alors ce n'est pas nécessaire (surtout que c'est faux). Merci.

Je vous invite à lire jusqu'à la fin, incluant cette conclusion de Boisvert:
L'administration Ferrandez a choisi consciemment de détruire une partie de la vie commerciale du Plateau en échange de plus de tranquillité.
Hélas, je partage cette conclusion. C'est bien ce qui m'attriste le plus. Ce qui m'attire du quartier, c'est exactement ce que les membres de la secte de Projet Montréal détestent. Et leur travail de sape fonctionne.

Je me suis même surpris, récemment, à regarder des adresses à l'extérieur du Plateau pour y déménager!

Publier un commentaire