6 mai 2011

Twitter et la mort de Ossama Ben Laden

Plus j’y pense, plus la mort de Ben Laden est à Twitter ce que la guerre d’Irak a été pour CNN.

Si la chaîne de nouvelles en continu CNN a été fondée en 1980, ce n’est qu’à l’occasion de la première guerre en Irak qu’elle est devenue incontournable. En effet, CNN était la seule chaîne qui avait la capacité de diffuser en direct les images des bombardements sur la capitale irakienne.


Dans le cas de la mort de Ben Laden, la première mention (tous médias confondus) a été faite sur Twitter par Keith Urbahn (@keithurbahn), l’ancien chef de cabinet de Donald Rumsfeld:



En parallèle, Sohaib Athar (@ReallyVirtual), un consultant en informatique qui tient un café à Abbottabad, avait tweeté en direct, plus tôt dans la journée (la nuit au Pakistan), au sujet d’une intervention militaire:



Ce n’est que plusieurs heures plus tard, quand l’annonce a été faite que Barack Obama alllait s’adresser à la nation qu’il a compris que les deux histoires avaient un lien entre elles:



Ce qui est le plus surprenant, c’est la vitesse à laquelle les internautes partout dans le monde (et les médias traditionnels) ont pris connaissance des tweets de Athar. En effet, celui-ci n’avait que quelques centaines de «followers» au moment des faits. Il est maintenant rendu à près de 100 000!

La validation est là: les nouvelles circulent plus rapidement sur Twitter que dans n’importe quel autre média. Comprenons-nous bien : ceci n’est pas la mort des médias traditionnels. Comme CNN n’a pas tué les bulletins de nouvelles conventionnels, c’est la naissance d’un média additionnel avec, lui aussi, ses forces et ses faiblesses.
Publier un commentaire