20 juillet 2007

Duh, comme dirait Homer

Les jeunes préfèrent Internet à la télévision, selon un sondage publié la semaine dernière par New Paradigm, une boîte de Toronto dirigée par Don Tapscott, auteur de Wikinomics et Growing Up Digital.

Au total, 7 600 jeunes de 12 pays ont dit, pour 77% d'entre eux, qu'ils préfèraient se passer de télé plutôt que de leur accès Internet.

5 commentaires:

Hugo B a dit...

Pas pour faire le pointilleux mais Homer ne dit pas duh comme une petite ado, mais bien "d'oh!" comme un gros amateur de beignes.

Ceci étant dit, j'ai vécu en direct ce shift vers Internet des jeunes. Avant fin 2006 mes 3 enfants faisaient comme on faisait à leur âge: les samedis et dimanches matin ils se levaient pour aller écouter les émissions pour ti-mousses à Radio-Can. Depuis fin 2006 environ, je me lève le samedi matin et ils sont devant l'ordi, sur MSN, youtube et radio-canada.ca! Et toutes leurs groupes d'amis sont avec eux sur MSN. Ils ont 11, 10 et 8 ans. Et, oui, le contrôle parental devient plus problématique que devant la tivi...

Bridges a dit...

Et les adultes, eux? Probablement les mêmes résultats...

Je me passerai de télévision, mais...pas d'Internet! J'ai des attaques d'apoplexie quand Vidéotron fait des siennes, alors...

Martin Lessard a dit...

Les adultes? Ils ne consomment pas les mêmes médias que leur enfants. Ni que leur parents...

Un tableau de Forrester illustre bien la différence pour le public US.

Boum a dit...

Les sondages, c'est toujours intéressant. Celui-ci, par exemple, qui arrive à la conclusion que 77 % des 7 600 jeunes ayant du temps à perdre à répondre à des sondages préfèrent se passer de télé plutot que d'internet. Les jeunes qui préfèrent l'internet à la télévision sont-ils si efficaces qu'ils ont du temps à perdre ?

Trève de plaisanterie, il est navrant de constater qu'encore aujourd'hui certaines firmes ou personnes tentent de faire passer le message de la substitution (internet vs. télé, internet vs. journaux, etc) alors qu'en réalité les jeunes effectuent plusieurs activités simultanément (internet ET télé, internet ET journaux, etc.)

Dans le style "Je ne pourrais pas vivre sans...", la palme revient à ce sondage de 2003 du MIT où la brosse à dent surclaissait le PC, l'automobile et le téléphone cellulaire.

TOOTHBRUSH BEATS OUT PC, CAR, CELL PHONE AS THE INVENTION MOST AMERICANS SAY THEY CANNOT LIVE WITHOUT

Boum a dit...

Histoire d’en rajouter un peu sur le multitasking des jeunes.

According to a William Blair study, 93% of college students conduct another activity while watching TV. Overall, 41.6% of TV time is spent multitasking.

La question est de savoir quelle attention les jeunes portent à la télé. Est-ce uniquement perçu comme un bruit de fond ? Lorsqu’un jeune télécharge de la musique, clavarde avec ses amis, joue avec sa petite sœur, dit à sa mère qu’il arrive souper et écoute la télé en même temps, quelle est donc son activité principale ? Lorsque l’immédiat et le présent sont si surchargés, s’occupe-t-on vraiment de la télé ? Peut-être est-ce sentiment, combiné au fait que la télé n’a plus le lustre d’antan, qui nous fait dire à un sondeur qu’on peut se passer de télé.

Peut-être aussi entendra-t-on des parents dirent un jour : «Assez d’internet, vas donc écouter la télé un peu» ou le plus traditionnel «Va donc jouer dehors un peu»